Aqueduc gallo-romain de Villenave d’Ornon à Bordeaux

(Ier - IVe s. ap. J.C.)


Dégagement du conduit nord à Sarcignan.
Dégagement du conduit nord à Sarcignan.

Un aqueduc gallo-romain a été édifié au 1er siècle de notre ère afin d’acheminer en eau Burdigala (nom romain de Bordeaux), en captant les eaux de la source de Veyres, située aux confins des limites communales de Villenave d’Ornon et de Léognan. 
Elie Vinet, érudit bordelais du 16e siècle, s’intéresse à cet édifice en le cherchant de Bordeaux vers la source d’approvisionnement.

D’autres chercheurs au 19e siècle (dont l’ingénieur Blanc-Dutrouilh) font la même démarche et trouvent certaines portions sur les communes de Bordeaux, Bègles, Talence et Villenave d’Ornon. Ils font un schéma de leurs découvertes, qui sera la base de travail des recherches pour les archéologues du 20e siècle. 
Actuellement, seule Villenave d’Ornon possède des vestiges visibles ou en cours d’aménagement de ces tronçons d’aqueduc. 
Le site majeur situé à Sarcignan comporte les trois façons de construction d’un aqueduc : en souterrain et en aérien sur mur ou sur arche. De plus, il y a une arrivée de deux conduits qui fusionnent, ce qui nous laisse penser qu’un deuxième captage a été effectué sur les sources du Bruca, cours d’eau situé vers la limite communale de Gradignan. 
Ce site, actuellement en propriété privée, devrait intégrer le domaine municipal et sera aménagé en vue de visites après 2020. 
D’autres portions ont été retrouvées dans le bois de Lahontan (site en partie sauvegardé en espace vert dans une résidence privée, rue du 19 Mars 1962) et la seule partie souterraine en état sur 19 mètres non loin delà, qui a été rebouchée (propriété privée avenue F. Coin). Grâce à cette dernière découverte, nous pouvons reconstituer à l’identique les structures de constructions et d’assemblages des tronçons de l’aqueduc et étudier les dépôts calcaires qui ont été retrouvés sur les parois.

 

Base de l'aqueduc en cours de fouille

à Sarcignan



Conduit souterrain près de

l'avenue F. Coin

en cours de dégagement